Manille, dernière étape avant le retour en France

Nous arrivons à Manille à la nuit tombée et sautons dans un taxi pour gagner notre hotel le Kimberly Manila.

Après avoir pris notre chambre, franchement pas terrible (nous n’aurons même pas de lit d’appoint pour Thomas), nous sommes ressortis manger dans un restaurant coréen situé à quelques pas de là. C’était notre dernière soirée aux Philippines. 

Notre vol de retour ne partant qu’à 18h45, nous avons une bonne partie de la journée pour découvrir la ville. En raison de son étendue nous avons choisi de ne nous consacrer qu’à un des principaux quartiers présentant un intérêt touristique, à savoir le centre ville (« Downtown Manila »).

Nous grimpons dans un jeepney et nous dirigeons vers Intramuros, un élégant quartier historique. 

Nous avons plutôt bien géré le jeepney car il nous dépose exactement à l’entrée du quartier désiré, ce qui n’était pas forcément évident au vue de la multitude de jeepneys circulant dans la ville.

Nous flânons dans les rues du quartier historique d’Intramuros, cité fortifiée, tour à tour envahie par des pirates chinois, menacée par l’armée hollandaise puis occupée par les britanniques, les américains et les japonais à différentes époques. Elle survécut jusqu’aux derniers jours de la Seconde Guerre mondiale avant d’être détruite au cours de la bataille de Manille.  L’église San Agustin que nous croiserons au cours de notre périple fut un des seuls édifices majeurs préservés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nos déambulations nous conduisent à la cathédrale de Manille que nous visiterons. Erigée en 1581, elle fut depuis reconstruite 7 fois, la dernière datant de 1951 suite à sa destruction durant la Seconde Guerre mondiale.

La cathédrale de Manille fait face à la Plaza de Roma, jadis une arène de corida, autour de laquelle se trouvent de beaux bâtiments d’époque.

A l’embouchure du Pasig se dresse le Fort Santiago, l’attraction phare d’Intramuros.

Au sein du parc se trouvent les ruines des casernes espagnoles, où des centaines de prisonniers de guerre philippins et américains furent tués pendant la Seconde Guerre mondiale.

Enfin nous avons visité le musée Rizal, héros national  qui fut incarcéré avant son exécution en 1896. On y retrouve une reproduction de sa cellule et de la salle du tribunal. Cela donnera l’occasion à Thomas et Luka de faire quelques pitreries.

Au bout du fort nous avons une vue sur le Pasig et les quartiers de Binodon et Chinatown. En sortant du fort, nous traversons le parc Plaza Moriones.

Après cette longue ballade nous décidons de prendre un peu le frais dans un grand centre commercial de Manille et de nous y restaurer.

Puis nous nous dirigeons vers l’aéroport afin de prendre notre vol de retour EVA Air via Taipei.

C’est la fin de notre séjour qui nous laissera des souvenirs pleins la tête.

Vivement le prochain voyage !!!