Bali : Jimbaran & Uluwatu

Plage de Jimbaran - Panorama

Un peu dur de se lever après une première nuit sous une forte chaleur, nous partons finalement de l’hôtel en milieu de matinée, direction Jimbaran, le gros village pas très loin de notre lieu de résidence (Balangan).

Les routes ne sont pas très bonnes, mais notre chauffeur nous fait quand même passer par des chemins cachés et peu connus des touristes pour nous faire découvrir la belle plage de Pantai Tegal Wangi, à proximité de l’hôtel de luxe Anaya. De cette plage, réputée pour y venir faire des photos de mariage, nous pouvons apercevoir le Rock Bar, un bar très prisé de cette côte pour offrir une vue magnifique depuis son emplacement idéal … peut-être y passerons-nous au retour de Lombok ?

Direction ensuite Jimbaran pour voir le marché traditionnel, malheureusement fort dépeuplé étant donné notre passage assez tardif dans la matinée. Cela nous a tout de même permis de voir quelques étals typiques (légumes, offrandes, poissons séchés …).

Nous allons ensuite sur la plage de Jimbaran pour y voir les pêcheurs (au filet et en bateau) et manger dans un restaurant de poissons. Nous choisissons sur un étal ce nous nous souhaitons, un poisson & quelques crevettes, avant qu’ils nous les grillent au barbecue. Pendant que nous mangions, un petit groupe de banjo n’a pas manqué de venir nous pousser la chansonnette pour nous divertir.

Nous en avons profité pour aller voir le « Fish Market » où les pêcheurs vendent leurs prises de la journée. Comme au Vietnam, les normes sanitaires semblent être bien loin de nos exigences européennes … âmes sensibles, s’abstenir ! Cela mérite tout de même le détour et permet de découvrir des espèces méconnues de nos contrées.

Sur la route d’Uluwatu, nous faisons une pause à la plage de Padang Padang afin de nous rafraichir et nous reposer un peu.

Nous finissons notre journée avec la visite du temple d’Uluwatu au coucher du soleil. Ce temple occupe un site spectaculaire sur un rocher dominant l’océan de plus de 70 m. Quelques singes occupaient le parking et le temple.

L’attraction de fin de journée était un spectacle de danses Kecak, mettant en scène un chœur d’hommes et racontant l’épisode où les singes aident le prince Rāma à battre le démon Ravana pour récupérer sa femme Sītā kidnappée par Ravana. Pour cela ils chantent de manière ininterrompue le distinctif « chak-a-chak-a-chak » et font des mouvements synchronisés autour des différents protagonistes de l’histoire qui interviennent au centre, entourés par le chœur. L’apogée de l’accompagnement qui va crescendo coïncide avec la victoire lors du combat.

Thomas et Luka ont adoré. Luka a fait 45 minutes de vidéos, le roi des singes Hanuman est venu faire une caresse à Thomas dans le public. Et ils ont tenu à se faire prendre en photo avec les acteurs du spectacle. Luka parle maintenant beaucoup d’Hanuman et s’intéresse un peu plus aux croyances balinaises.