Bali : de Ubud à Penebel

On quitte à regret notre superbe villa à l’hôtel Ubud Heaven Penestanan, les enfants ont adoré et c’est vrai qu’on y était vraiment super bien !

Le chemin pavé menant de l’hôtel à la route étant en travaux, impossible d’utiliser le buggy, Luka s’est donc vu offrir un petit tour de scooter avec le groom de l’hôtel.

Comme d’habitude, Dewa vient nous chercher à 9h et nous commençons notre journée. Aujourd’hui, la route nous mène à Penebel, un village dans les montagnes et la jungle, mais nous allons faire quelques visites sur le trajet.

Direction donc le temple Pura Taman Ayun (littéralement « les jardins sur l’eau ») à Mengwi à l’ouest de l’île. Entouré d’arbres, de végétation et bassins, il est très agréable de s’y promener. Le temple est entouré de canaux, et est ainsi accessible par un pont qui mène a l’entrée. Sur la droite se trouve une arène de combat de coqs. Le temps n’est malheureusement pas avec nous et il commence à pleuvoir un peu, les photos un peu grises ne rendent pas grâce à ce beau temple. Dewa, à la demande des enfants, nous montre qu’il mange effectivement les insectes et s’enfile une libellule.

2ème étape de notre journée, l’un des plus beau temple de Bali, le temple de Pura Tanah Lot (littéralement « Pays de la mer »), très prisé des touristes et photographes.

Il se dresse sur un îlot battu par les vagues de l’océan et fait parti des 9 temples piliers de Bali, nous en verrons d’autres dans les prochains jours avant de partir sur Lombok.

De magnifiques vues et paysages au bord de la mer mais pas de cérémonie au moment où nous le visitons. Dans ces grands temples, les grosses cérémonies ont lieu toutes les années balinaises (6 mois qui durent 35 jours) .

Après ces visites, il était prévu que nous allions aux sources chaudes de Yeh Panas. Nous prenons la direction de la montagne sur une route très pentue et en mauvais état.

L’orage qui nous menaçait depuis le matin rentre en scène et nous assène une pluie très forte. Arrivés sur place, impossible de sortir de la voiture. Pire, avec la pente et le torrent d’eau (de gadoue, devrais je dire) qui coule à toute vitesse, le parking devient inondé à une vitesse folle et nous partons juste à temps avant de prendre un tronc d’arbre sur la voiture. Ouf, il était moins une …

Changement de programme, ce sera donc les rizières de Jatiluwih. Petit arrêt dans un warung pour déjeuner, et la pluie se calmant, nous partons bien équipés pour une petit trekking dans les rizières. Paysages magnifiques, explications sur la faune et la flore de la forêt, la marche était longue mais les garçons ont adorés l’aventure ! Luka a tenté de manger une libellule comme son pote Dewa, mais n’a pas réussi à l’avaler.

Nous prenons enfin la route de l’hôtel Prana Dewi Resort à Penebel, plutôt une sorte de lodge dans la jungle, très beau aussi mais complètement différent du précédent. Un vrai retour à la nature avec des bungalows disposés en étage entre les cultures bio et les rizières. L’eau de la montagne alimente la piscine et sert d’eau courante, pas d’Internet, pas de wifi mais des bruits d’oiseaux et d’animaux toute la nuit. Avec ses grandes baies vitrées, on a vraiment l’impression de camper au milieu de la forêt.

Nous profitons d’un petit coucher de soleil dans la jungle pour prendre quelques photos de resort.